Tous les quatre à cinq ans, le "débermage" doit être réalisé pour préserver et assécher les routes. 

Le mercredi 31 mars, le maire; Alain Lechevallier; et un conseiller municipal; Dominique Hébert; tous les deux agriculteurs ont réalisé bénévolement ce travail avec leur matériel.

Trois kilomètres de chemins ont été débermés, soit environ 80 m3 de terre: le chemin de la chapelle des Costils, de la petite Roque, de la Guiffardière, de la Larsonnerie, de la Duranderie et du caveau Letenneur.